Accueil-chercher

Editorial

Annexes

Analyse d'images

Logiciels

Astronomie

Physique

Pratique

Qui est Robert?

Questions?

Comment collent les ventouses?

Les ventouses? Vous connaissez?... Celles de plombier, celles de manutention des vitriers, celles des indiens... Je vous laisse les reconnaître sur l'image ci-dessous, collées sur une vitre.

ventouses diverses ©Rob in Space

J'ai une petite faiblesse pour celle du plombier, avec son bruit si plaisant lorsqu'on la plaque sur une surface bien lisse... Comment tient-elle sur la vitre? Pas très compliqué, c'est l'air extérieur qui la plaque sur la surface. Bizarre non? Pas de soucis, regardez le croquis ci-dessous:

Ventouse et pression

Quand on enfonce le manche pour écraser la ventouse, l'air est chassé de la cloche en caoutchouc. Une fois relâchée, l'élasticité du plastique la regonfle très légèrement, cela suffit pour que la pression intérieure soit plus basse que la pression extérieure. Comme la pression d'un gaz est due aux collisions des molécules sur les parois, elles sont alors moins fréquentes côté intérieur que côté extérieur, ce qui fait que l'air du dehors l'emporte et appuie sur toutes les parois entourant le volume d'air restant dans la ventouse. C'est que qui cause l'effet "ventouse", l'outil de plombier reste collé à la vitre.

Elles servent beaucoup aux suspensions et maintiens d'objets, surtout ceux qui n'ont d'autres prises. Curieusement, la mode semble revenir aux ventouse "médicales"... Si vous ignorez encore ce dont il s'agit, je vous décris le suplice: On utilise un petit pot de verre, dans lequel on passe un coton imbibé d'alcool et enflammé. L'air intérieur se réchauffe alors. On vous plaque ensuite rapidement le verre sur le dos ou tout autre morceau de votre anatomie qui aura été choisi pour cible. L'air intérieur se refoidissant, la pression baisse, et la ventouse aspire votre peau, et s'y maintient, comme par l'effet d'un énorme suçon. La sensation est indescriptible. Par contre, l'aspect de votre dos vous propulse en bonne place pour le concours du crapaud le plus bubonneux du département. Ah, bien sûr, l'effet thérapeutique est plus que... douteux. Sinon, il y a bien l'homéopathie, mais c'est beaucoup moins rigolo...

©Alanna Ralph, Wikipédia

©Alana Ralph, Wikipédia